Terres Draconiques

Forum du grandeur nature
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Terres de Lindschtar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ben

avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Les Terres de Lindschtar   Ven 11 Fév à 10:30

Chapitre premier : La ruée vers l’or Like a Star @ heaven

Les troupeaux de bêtes se multiplient déjà dans les montagnes. Ils suivent leur migration, leur cours normal. Dans la vie d’une bête, il y a deux choix. Soit elle chasse ou soit elle est chassée. C’est à cette même période de l’année que plusieurs dizaines d'années auparavant, les hommes arrivèrent en cet endroit, autrefois libéré de toute haine, et qu’ils s’y implantèrent pour former une communauté. Ils arrivèrent par le pied des montagnes, longeant les rivières toujours à la recherche des précieuses peaux de caribou, celles qui leur permettaient de se réchauffer du froid des montagnes l’hiver et de s’abriter des rayons du soleil l’été. Jusqu’à présent, ils avaient été en harmonie avec la nature, elle-même qui leur avait donnée la vie et qui leur avait permis de trouver de nouveaux horizons.

Seulement, avide de pouvoirs, l’homme ne s’en fait pour rien, sauf pour lui-même. Il chasse sans compter, il brûle sans répit, il ravage et change complètement le portrait d’un territoire. Alors, quand ce territoire est fragile, il est encore plus à vue de la menace humaine. Tout ce qui vie en ces lieux devrait être prévenu de cette venu. Malheureusement, l’homme frappe et ne prévient pas, il s’approprie des richesses qu’il n’a jamais vu et qu’il achètera à un endroit où ses même richesses n’existeront même pas. Pourtant, à quelques parts, il a raison, aucunes créature n’est en mesure de le défier… Elles sont tous sous sa tutelle, à sa merci, sans autres protections que la pitié de l’homme.

Cela était encore plus frappant en ces terres. Une vieille rivière parcourait le fond d’un vallon immense, tranché entre deux montagnes. Elle abritait plusieurs espèces d’arbres et d’animaux. Les hommes l’avait trouvé tel qu’elle avait été formée il y a de cela fort longtemps. Ils n’avaient pas été prié pour la coloniser assez rapidement et sans penser à la nature même. Une énorme expansion prit alors lieu. D’énormes quantité d’or furent trouvées dans les montagnes, à l’écart de la rivière. La plus grande de ces montagnes fut alors nommée Lindschtar, en l’honneur de l’un des grand colonisateur qui s’y implanta et qui y découvrit une source immense d’or, presque inépuisable. Alors commença la guerre entre les clans d’hommes, qui se disputèrent pour savoir qui pourrait exploiter cette ressource tant convoitée. Les dires allèrent même jusqu’à frôler l’absurde.

On disait telle rumeur sur telle personne simplement pour le descendre et pour pouvoir gouverner sur son territoire. Il y avait des coups portés très bas. D’autres fois, il s’agissait de l’utilisation des armes mais pour chaque petite querelle, une nouvelle grandissait à l’afflue de la première et il sembla bien que cela ne se terminerait jamais… L’or valait-il la peine pour que l’on se batte pour lui? Était-il nécessaire aux hommes de dégrader la nature tout en se dégradant eux-mêmes? Cela brûlait toutes les lèvres mais aucunes personne n’osait les posées, aillant toujours peur de l’exile…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben

avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: Les Terres de Lindschtar   Dim 13 Fév à 19:25

Chapitre deuxième : Un moment de répis

Les hommes qui fréquentaient les mines n'allaient pas plus loin que quelques dizaines de mètres. Ils n'allaient pas non plus en haut des montagnes. Ils avaient peur, et leur craintes étaient fondée. Plusieurs dans les villages avaient entendu des bruit depuis la découverte des mines. Des rumeurs en découlèrent mais la plus plausible celon eux était celle d'une ancienne légende alamane. Cette dernière relatait le fait que certaines créatures petites et trapus avaient été aperçu quelques jours dans des collines au sud du royaume. Ils avaient été aperçu avec d'étranges ballots. Personnes ne s'en soucia pour l'époque puisque personne n'allait dans la direction qu'ils avaient emprunté. Ils allaient vers les montagnes... Voilà pourquoi certains craignait que cela ai un rapport avec ces créatures bizarres. Peu être était-ce simplement des aventuriers perdus mais quelqu'un quelque part en aurait certainement entendu parler.

Avec tout les incidents qui arrivaient dans les parages, même un idiot n'aurait pas osé se pointé plus haut que les mines déjà existantes. Pourtant, l'un d'eux conclu un marché avec un marchand. Il lui promit une grosse somme en échange de fourrures. Malheureusement, il n'avait pas cette somme et il ne possédait aucune mines à son actif. Il devait donc tenter le tout pour le tout. Il avait été mal renseigné et il était monté plus haut qu'il ne l'aurait dû. La malédiction s'abattit sur lui. Plus aucun hommes n'entendit parler de lui. Certain optimiste se demandaient s'ils devaient aller le chercher mais aucuns ne l'osait après avoir entendu la légende. Ils étaient tous terrifiés. Même certains possédant une mine les abandonnèrent pour descendre encore plus bas, obligeant aux employés à quitter avec eux. Ils craignaient tous les hauteurs puisque les bruits venaient de ce côté là.

Les villages prenaient petit à petit l'allure qu'ils avaient autrefois, lors des premières arrivées d'hommes. D'autres restaient encore, trouvant l'hypotèse de créatures habitant sous terre impossible, voir impensable. Ils créèrent un groupes qu'ils appelèrent les escaladeurs de Lindschtar. Ils portaient bien leur nom puisqu'ils venaient tous de Lindschtar et qu'ils devraient maintenant escalader la montagne pour prouver le contraire de ce que tout le monde pensait. Ils avaient quand même tous un peu peur mais ils étaient décider à garder leurs mines ouvertes pour continuer le commerce avec le royaume alaman. Ils étaient environ une dizaine d'hommes plus ou moins âgé de vingts ans. Les femmes souhaitaient tous qu'ils réussissent puisque plusieurs avaient une famille et il n'aurait pas fallu qu'ils les laissent à elles-même, sous peine de créer une plus grande frayeur... Il y avait deux chefs, plus ardus et plus décidés que les autres. Ils s'appelaient Einchter et Schurtek et ils étaient tout deux propriétaires de grandes mines d'or employant à chacun environ 10 personnes. Ils étaient donc importants et les autres qui les suivaient les craigaient tout autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Passant


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 30/12/2004

MessageSujet: Re: Les Terres de Lindschtar   Jeu 17 Fév à 18:29

Chapitre troisième : L'horizon s'assombrit...

Nombre d'années s'étaient écoulées depuis que leurs pères avaient atteints les hauts pics de ce que les hommes nommaient depuis quelques temps(du moins, cela paraissait comme étant quelques temps pour eux) Lindschtar. Ils s'y établirent et y prospérèrent en solitaire, troquant de manière rare, mais pas inexistante, avec les peuplades éloignées du royaume nain. Amassant des richesses inimaginables et perfectionnant leur art de la forge, cette race presque inconnue des hommes vivait en communion avec la montagne, l'exploitant à loisir sans la vider inutilement. Très rarement, des visiteurs leur avaient rendus visite, et ils s'en plaisait fortement.

Cependant, il sembla que tout devait changer. En effet, cette race que l'on nomme humains démontra d'une manière très expressive son désire de s'approprier les territoires et les ressources entourant la montagne. Au départ, cela n'offusqua que faiblement les rois de la montagne, ne portant pas d'intérêt particulier au monde de la surface, si ce n'étais pour ses arbres, si bon combustible pour leurs forges. Mais leur avis changea rapidement, car voyant la rapide expansion de ce peuple étrange, ils se rendirent vite compte que leur demeure finirait par être convoitée et, dans le pire des cas, conquise.

Malgré les risques, Naulkiof, le roi actuellement en poste, décida de rester en retrait et de laisser les hommes tranquilles. Il lui répugnait d'entrer en guerre, mais afin de préserver son peuple, il dut décréter une loi qui obligeait la capture de tout individu prit à s'aventurer trop près des bouches d'entré des mines.

Depuis le décret, les hommes s’aventurèrent de moins en moins en montagne, ce qui plu beaucoup au roi. Cependant, il savait que le fait de voir leurs amis disparaître ferait croire aux hommes que les nains étaient hostiles, et qu’il devrait un jour prendre contact avec eux pour éteindre tout malentendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben

avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: Les Terres de Lindschtar   Sam 19 Fév à 11:33

Chapitre quatrième : Le pic

La dizaine d'hommes marchait bon train, heurtant quelques fois un mur inescaladable. Cependant, les chefs se mirent vite en rogne voyant bien que cette expédition ne les menait à rien. Tout les autres s'étaient découvert de petites occupations le soir venu, tel la chasse, la recherche de nouveaux types de roches, la sculpture... Ils avaient réussi à faire taire leur autres envis qui se faisaient de plus en plus sentir. Les deux chefs quant à eux ne se concentraient que sur le fait de trouver la source du grondement. Ils l'avait encore entendu, à plusieurs reprises même...

Justement, ce fameux bruit empêchait tout le monde de fermer l'oeil. Même si l'on avait établit des tours de garde, tout les hommes n'arrivaient pas à dormir ne serait-ce qu'une heure par jour. Cela devenait donc de plus en plus épuisant, avec les lourdes charges qu'ils transportaient, de grimper la montagne. Le pic se rapprochait à chaque jour. Il devenait aussi plus imposant, on pouvait voir la glace qui y s'était logé, avec toutes les failles, toutes les fissures à l'intérieur de la roche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Terres de Lindschtar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Terres de Lindschtar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est ce qu'on va s'ennuyer en Terres Immortelles...
» Carte des Terres du Milieu
» Annulation des sessions Terres Balafrées du 25 et 27 mai.
» Editions Icare : Les Terres Suspendues
» Partages de terres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Draconiques :: Rôle-play :: Histoires-
Sauter vers: